Pour que vive l'histoire

Soyez le premier à commenter ce produit

26,00 €
En cliquant sur le bouton commander, vous serez redirigé sur cet article chez FNAC.com où vous pourrez passer commande.
En commandant en ligne plutôt qu'en boutique physique, vous soutenez la LDH qui perçoit une commission, et vous vous faîtes livrer pour 0,01 €, ou vous pouvez récupérer votre commande en magasin avec 5% de réduction.

Description rapide

Un regard complet sur l'œuvre d'une grande historienne contemporaine

Pour que vive l'histoire

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Détails

Un regard complet sur l'œuvre d'une grande historienne contemporaine

Historienne majeure pour l’étude des sociétés françaises et européenne du XIXe siècle, Madeleine Rebérioux s’engagea aussi pour leur progrès et leur démocratisation. Elle mena des combats pour la justice sociale, pour les droits de l’homme, pour l’indépendance des peuples colonisés. Elle imagina des formes singulières d’écriture de l’histoire qui s’exprimèrent dans des articles, conférences, contributions et fragments aussi nombreux que pour certains incomparables. Qu’il s’agisse de Jaurès ou de la diversité des socialismes à l’heure de la première mondialisation, des hommes et des femmes au travail et au combat, des droits de l’homme depuis l’affaire Dreyfus, de la culture des militants ou de celle des avant-gardes, Pour que vive l’histoire fait comprendre le monde avec l’espoir de le changer.


800 Pages 26,00 €
ISBN : 978-2-410-00868-5
Date de parution : 10/05/2017
Dimensions : 15x22 cm
Format : Broché collé
Impression : Noir et blanc

 

Madeleine Rebérioux (1920-2005) enseigna à la Sorbonne, à l'EHESS et à l’université de Vincennes. Spécialiste de Jaurès et du XIXe siècle, directrice de la revue Le Mouvement social (1971-1982), elle publia notamment La République radicale ? (1975) et Jaurès, la parole et l’acte (1994). Militante de gauche et anticolonialiste, secrétaire du comité Maurice Audin, elle fut aussi vice-présidente puis présidente de la Ligue des droits de l’Homme (1991-1995), vice-présidente de l’établissement public du musée d’Orsay (1981-1988).
Gilles Candar, Vincent Duclert et Marion Fontaine se sont chargés de l'édition de cet ouvrage. Gilles Candar est historien et président de la Société d'études jaurésiennes, Vincent Duclert est historien, Inspecteur général de l'Éducation nationale, Marion Fontaine est maître de conférences en histoire contemporaine au Centre Norbert Elias.
Postface de Michelle Perrot.

Informations complémentaires

Réf. FNAC 9782410008685